Reconversion professionnelle : comment prouver sa motivation auprès de son employeur ?

Publié le : 03 juin 20213 mins de lecture

Le monde du travail traverse une conjoncture difficile qui pousse à envisager d’acquérir de nouvelles compétences. Cependant, avant de s’engager dans une reconversion professionnelle, il faut faire preuve d’une bonne motivation pour convaincre votre employeur. Elle doit transparaitre dans votre lettre de demande dont le contenu doit obéir à des règles définies.

La reconversion professionnelle, un choix bien étudié

Dans une carrière professionnelle, la reconversion est tout à fait logique. Avant de s’engager, il faut tenir compte de certains aspects :

  • Avoir travaillé durant un délai de 6 à 24 mois, dont 12 consécutifs dans la même société
  • Identifier les raisons qui amènent à envisager cette reconversion
  • Choisir la forme d’accompagnement qui vous convient
  • Élaborer un projet de reconversion professionnelle
  • Voir si une formation est utile pour atteindre son objectif et en connaître le coût

D’autre part, une reconversion professionnelle exige des sacrifices au niveau de la vie familiale qui ne peuvent pas être occultés. Cependant, il faut avoir de bons arguments pour convaincre votre employeur actuel ou votre futur boss. 

Une lettre de motivation qui se démarque

Avec le CV, une lettre de motivation bien formulée suscite l’intérêt du recruteur à vous convoquer pour un entretien pour l’embauche.  Par conséquent, son contenu doit accrocher son attention dès les premiers mots. Tout d’abord, montrez votre intérêt pour la société et expliquez pourquoi vous avez choisi de postuler au poste dans un style clair et précis. Ensuite, mettez en exergue le choix de la réorientation. À cet effet, énumérez vos compétences nouvellement acquises grâce à votre formation, en plus de vos expériences professionnelles antérieures. Par ailleurs, montrez votre détermination et convainquez votre employeur de votre aptitude à occuper le poste proposé. N’hésitez surtout pas à solliciter une période d’essai pour prouver vos compétences.

Attitude à prendre lors de l’entretien d’embauche

La reconversion professionnelle peut être interprétée comme une marque de non-adaptation à votre ancien emploi. Ainsi, elle risque de renvoyer une image négative lors d’un entretien d’embauche. Pour décrocher le poste, vous devez être à la fois persuasif, diplomate et donner des explications positives et réalistes quant au pourquoi de votre reconversion. Votre désir de changement doit transparaitre au cours de l’entretien. Persuadez votre interlocuteur que, grâce à vos compétences, il gagnera en plus-value pour l’essor de la société. Mettez-les en avant. Le recruteur doit ressentir la conviction qui vous a poussé à vous reconvertir professionnellement. D’autre part, évitez de dénigrer votre ancien employeur ou vos anciens collaborateurs.

Plan du site